AccueilSANTÉComplications avec la chirurgie TPLO...

Complications liées à la chirurgie TPLO chez le chien : ce que vous devez savoir

Abonnement gratuit

La chirurgie TPLO, ou ostéotomie de nivellement du plateau tibial, est une procédure courante effectuée pour stabiliser l'articulation du grasset canin et traiter la boiterie des membres postérieurs causée par une déchirure ou une rupture du ligament croisé crânien (CCL). Bien que la chirurgie TPLO ait un taux de réussite élevé, il est important que les propriétaires d’animaux soient conscients des complications potentielles pouvant survenir au cours du processus de récupération. Comprendre ces complications peut aider à orienter la thérapie et permettre un meilleur conseil aux clients.

YouTube vidéo

L'importance du ligament croisé crânien

Le ligament croisé crânien (CCL) est un stabilisateur crucial de l’articulation du grasset canin. Il résiste à la translation tibiale crânienne (tiroir crânien), à l'hyperextension et à la rotation interne. De plus, le CCL contient des mécanorécepteurs et des propriocepteurs, contribuant à la proprioception des membres postérieurs. Lorsque le CCL se déchire ou se rompt, cela entraîne une instabilité étouffante, des douleurs, une inflammation et le développement de l'arthrose.

Qu’est-ce que la chirurgie TPLO ?

L'ostéotomie de nivellement du plateau tibial (TPLO) est une intervention chirurgicale couramment utilisée pour stabiliser l'articulation du grasset après des déchirures ou des ruptures du CCL. Le but de la chirurgie TPLO est de neutraliser la poussée ou la subluxation tibiale crânienne lors de la mise en charge en aplatissant ou en nivelant l'angle du plateau tibial. Ce faisant, la chirurgie TPLO élimine les douleurs lors de la mise en charge et ralentit la progression de l'arthrose au niveau du grasset. Par rapport aux procédures alternatives, il a été démontré que TPLO offre l’un des meilleurs retours à une fonction clinique normale.

Attentes de récupération après la chirurgie TPLO

Complications liées à la chirurgie TPLO chez le chien

La période de récupération après une opération TPLO peut être longue et frustrante tant pour les propriétaires d’animaux que pour leurs compagnons à fourrure. Les étapes de récupération varient en fonction de plusieurs facteurs, notamment l'âge, le poids, l'état de santé général du patient et la gravité de la déchirure ou de la rupture du CCL. Elle est également influencée par les blessures concomitantes, la technique chirurgicale et les stratégies de gestion postopératoire. Voici un calendrier général de ce à quoi s’attendre pendant le processus de récupération :

Période postopératoire immédiate (0-2 semaines)

Pendant la période postopératoire immédiate, l’accent est mis sur la gestion de la douleur, la cicatrisation des plaies et la prévention des complications. Le patient peut ressentir un certain inconfort et une restriction modérée de l’exercice est nécessaire pour assurer une bonne guérison. Des exercices de physiothérapie et de rééducation peuvent être initiés pour maintenir la mobilité articulaire et prévenir l'atrophie musculaire.

Semaines 2 à 6

Au fur et à mesure que le site chirurgical continue de guérir, le patient retrouvera progressivement sa capacité de portance et sa mobilité. La physiothérapie et les exercices de rééducation jouent un rôle crucial à cette étape pour améliorer la force musculaire et la fonction articulaire. Une activité contrôlée et supervisée est encouragée pour éviter une pression excessive sur le site chirurgical.

- Publicité -

Semaines 6 à 12

À ce stade, le patient devrait montrer une amélioration significative de sa capacité de mise en charge et de sa mobilité. L’accent est désormais mis sur la reconstruction de la force musculaire et de l’endurance. Les exercices de physiothérapie et de rééducation doivent se poursuivre, ainsi que les activités contrôlées et supervisées. Des contrôles vétérinaires réguliers suivront les progrès et apporteront les ajustements nécessaires au plan de réadaptation.

Mois 3-6

À ce stade, le patient devrait être sur le point de se rétablir complètement. Cependant, il est essentiel de rappeler que le processus de guérison de chaque chien est unique. Les exercices de rééducation devraient continuer à améliorer la force musculaire, la stabilité des articulations et l’amplitude des mouvements. Un retour progressif à des niveaux d’activité normaux est possible, mais il faut faire preuve de prudence pour éviter une nouvelle blessure.

Au-delà de 6 mois

Après six mois, la plupart des chiens devraient avoir complètement récupéré de la chirurgie TPLO. Il est cependant essentiel de surveiller la santé articulaire du patient et de gérer tout signe d’arthrose. Le maintien d’un poids santé, l’exercice régulier et des suppléments articulaires peuvent être recommandés pour soutenir la santé articulaire à long terme.

Complications courantes après la chirurgie TPLO

Bien que la chirurgie TPLO réussisse généralement, des complications peuvent survenir dans certains cas. Il est essentiel d’être conscient de ces complications potentielles et de rechercher des soins vétérinaires appropriés si elles surviennent. Voici quelques complications courantes qui peuvent survenir après une chirurgie TPLO :

Complications incisionnelles

Les complications liées à l'incision comprennent les séromes et les infections de l'incision. Les séromes sont des gonflements doux et non douloureux qui peuvent apparaître autour du site de l'incision. Les infections par incision, en revanche, peuvent présenter des signes tels que rougeur, chaleur, gonflement et écoulement. Des soins appropriés des plaies, notamment une limitation de l'activité, des compresses chaudes et d'éventuels antibiotiques, sont nécessaires pour gérer ces complications.

Infection

L’infection peut survenir dans l’implant, dans l’os sous-jacent ou dans l’articulation du grasset elle-même. Les infections associées aux implants peuvent résulter d’une colonisation bactérienne et de la formation d’un biofilm. Les infections profondes peuvent se manifester par des douleurs articulaires, des lésions cutanées ou des signes systémiques d’infection. Ces infections peuvent nécessiter un traitement antibiotique et, dans certains cas, le retrait de l'implant.

Instabilité persistante de l'étouffement

Malgré la correction chirurgicale, une instabilité du grassouillet peut persister ou récidiver en raison d'un échec implantaire ou du phénomène de pivot shift. L’échec de l’implant peut résulter d’une restriction d’activité inadéquate pendant la période de cicatrisation ou de fractures de la tubérosité tibiale ou du péroné. Une instabilité persistante peut entraîner un risque accru d'arthrose et de lésions méniscales.

Desmopathie rotulienne

L’épaississement du ligament rotulien est une constatation courante après une chirurgie TPLO. Dans la plupart des cas, cet épaississement n’est pas douloureux et disparaît en quelques semaines. Cependant, un faible pourcentage de patients peuvent présenter une desmopathie clinique, caractérisée par une boiterie et des douleurs à la palpation du ligament. Les options de traitement comprennent la gestion de la douleur et les modalités de réadaptation.

Blessure méniscale

Des lésions méniscales peuvent survenir avant ou après la chirurgie TPLO, notamment en cas d’instabilité persistante. Une boiterie d’apparition aiguë, un épanchement articulaire et un clic méniscale lors du mouvement de l’articulation sont des signes courants de lésion méniscale. Une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour retirer la partie endommagée du ménisque.

Guérison retardée ou incomplète d'une ostéotomie

Une cicatrisation retardée ou incomplète du site d'ostéotomie peut survenir dans certains cas. Cela peut être dû à des facteurs systémiques ou à une protection contre le stress, où la rigidité de la stabilisation et le manque de forces à travers l’os entravent une bonne cicatrisation. Des exercices de rééducation et des interventions potentielles comme la thérapie par ondes de choc ou la greffe osseuse peuvent être nécessaires pour favoriser la guérison.

Sarcome

Dans de rares cas, un sarcome du tibia proximal peut survenir après une chirurgie TPLO. Ceci est plus probable dans les cas impliquant certains types d’implants. Les signes cliniques comprennent une boiterie, une douleur à la palpation, un épaississement ou un gonflement osseux et une éventuelle fracture pathologique. Un examen radiographique est nécessaire au diagnostic.

Rééducation et séquelles myofasciales

En plus des complications potentielles, il est important de considérer la rééducation et les séquelles myofasciales qui peuvent survenir après une chirurgie TPLO. La perte de l'amplitude des mouvements de l'étouffement, l'atrophie musculaire, la sensibilité myofasciale, un fonctionnement anormal et l'arthrose progressive sont des problèmes courants qui peuvent nécessiter une évaluation et une intervention plus approfondies. Les exercices de rééducation, les modalités de physiothérapie et les techniques de gestion de la douleur peuvent contribuer à améliorer les résultats et à améliorer la qualité de vie du patient.

Chirurgie TPLO chez le chien

Conclusion

La chirurgie TPLO est une option de traitement efficace pour les chiens présentant des déchirures ou des ruptures du CCL. Bien que des complications puissent survenir, des soins vétérinaires et une réadaptation appropriés peuvent aider à gérer ces problèmes et à favoriser un rétablissement réussi. Il est essentiel que les propriétaires d’animaux soient conscients des complications potentielles et travaillent en étroite collaboration avec leur vétérinaire pour garantir le meilleur résultat possible pour leurs compagnons à quatre pattes. Avec des soins et un suivi appropriés, les chiens peuvent bien récupérer et retrouver leur mobilité et leur qualité de vie après une opération TPLO.

N'oubliez pas de consulter votre vétérinaire pour obtenir des conseils et des orientations personnalisés concernant l'état spécifique de votre chien et le processus de récupération.

Tapez les mots-clés à rechercher

- PUBLICITÉ -

Le plus populaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles populaires

Pourquoi les chiens adorent les massages du ventre : la science derrière l'affection canine

Les chiens ont une affinité particulière pour les frottements du ventre, et c'est un comportement qui apporte de la joie à la fois aux animaux et à leurs propriétaires. Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les chiens aiment tant se frotter le ventre ?

L'importance de comprendre le groupe sanguin de votre chien

En tant que propriétaires d'animaux responsables, nous nous efforçons de fournir les meilleurs soins...

Les chiens peuvent-ils manger des amandes ? Un guide complet pour les propriétaires de chiens

Les chiens peuvent-ils manger des amandes ? Les amandes ne sont pas considérées comme un aliment sûr pour les chiens. Bien qu’elles ne soient pas toxiques comme les noix de macadamia, les amandes peuvent présenter plusieurs risques pour la santé de votre chien.

- PUBLICITÉ -

Lisez maintenant

Comment prévenir les morsures de chien et assurer la sécurité des enfants

Les morsures de chien peuvent être une préoccupation sérieuse, surtout lorsqu'il s'agit de la sécurité des enfants. Des millions de morsures de chien se produisent chaque année, les enfants de moins de 14 ans étant les plus vulnérables.

Les chiens et les chats peuvent-ils s'entendre ? Un guide pour une coexistence pacifique

Les chiens et les chats peuvent-ils vivre harmonieusement ensemble ? Bien qu’elles puissent avoir des styles de communication et des instincts différents, il est bel et bien possible que ces deux espèces coexistent pacifiquement.

Les chiens qui vivent le plus longtemps : un nez pour la longévité

Les chiens ne sont pas seulement nos fidèles compagnons ; ils sont également des membres bien-aimés de nos familles. En tant que propriétaires d’animaux de compagnie, nous souhaitons que nos amis à quatre pattes vivent longtemps et en bonne santé. Mais vous êtes-vous déjà demandé quelles races de chiens ont la plus longue durée de vie ? Des études récentes ont mis en lumière ce point...

Pourquoi le ventre de mon chien gargouille-t-il ? Comprendre les bruits de l'estomac chez les chiens

En tant que propriétaire de chien, vous avez probablement remarqué que le ventre de votre ami à fourrure faisait des bruits étranges de temps en temps. Ces gargouillements, grondements et grognements peuvent être assez déroutants.

Les meilleures mangeoires automatiques pour chiens pour des repas pratiques

Nourrir votre chien selon un horaire cohérent est crucial. Mais que se passe-t-il si votre style de vie chargé ne vous permet pas toujours d'être présent à chaque repas ? C'est là que les mangeoires automatiques pour chiens sont utiles.

Pourquoi mon chien bave-t-il autant ?

Baver est un comportement normal pour de nombreux chiens, mais une bave excessive peut être préoccupante. Si vous remarquez que votre chien bave beaucoup plus que d'habitude ou si votre chien bave rarement mais se met soudainement à baver, il est important d'en comprendre les causes possibles et...

L'agressivité alimentaire de mon chien : comment la gérer comme un pro

L'agressivité alimentaire est une réaction territoriale que les chiens manifestent lorsqu'ils mangent des repas ou des friandises. Il s'agit d'une forme de protection des ressources, dans laquelle les chiens souhaitent protéger leurs précieuses ressources.

Comment traiter Parvo à la maison : un guide complet pour les propriétaires de chiens

Le parvovirus est une infection virale très contagieuse qui touche principalement les chiots. Il s’agit d’une maladie dévastatrice pouvant entraîner des maladies graves, voire la mort, si elle n’est pas correctement traitée.

Pourquoi les chiens regardent-ils leurs maîtres ?

Est-ce un signe d’amour, une demande d’attention ou autre chose ? Nous explorerons les différentes raisons pour lesquelles les chiens regardent leurs propriétaires et nous plongerons dans le monde fascinant de la communication canine.

Comment aider votre chien à surmonter l'anxiété de séparation

L'anxiété de séparation chez un chien peut être un problème difficile pour de nombreux propriétaires de chiens. Voir votre ami à quatre pattes en détresse lorsque vous partez peut être déchirant. Cependant, avec de la patience, de la cohérence et la bonne approche, vous pouvez aider votre chien à surmonter l'anxiété de séparation.

Comment détecter précocement le cancer du chien : un guide complet

Malheureusement, le cancer est une maladie courante et dévastatrice qui touche des millions de chiens chaque année. La détection précoce du cancer du chien est essentielle à la réussite du traitement et à l’amélioration des résultats.

Huiles essentielles pour chiens : un guide pour une utilisation sûre et efficace

En tant que propriétaires d'animaux, nous voulons toujours ce qu'il y a de mieux pour nos amis à quatre pattes. Lorsqu’il s’agit de leur santé et de leur bien-être, nous sommes nombreux à nous tourner vers des remèdes naturels comme les huiles essentielles.